Welcome to NZ!

Cheers guys!

30 septembre, aéroport d’Auckland. Je repars comme je suis arrivée, seule avec mon sac à dos et submergée d’émotions. La larme à l’oeil et un sourire béa à la vue des terres sillonnées pendant une année.

360 jours d’aventures et de merveilleuses rencontres. La plupart éphémères, et puis certaines bien plus intenses, marquantes et sincères.

Tout a commencé lorsque j’ai rejoint la Bamber House, cette institution de backpackers à Auckland. C’est là-bas qu’au jour 3, j’ai fait la connaissance d’ÉLODIE. Après une demi-heure à blablater sur le chemin de son travail, elle m’a proposé de venir avec son groupe en roadtrip. Wow. On partait deux semaines plus tard. Un mois et demi d’expédition cloturé par un séjour absolument imprévu et épique chez un parfait inconnu dans sa caverne steampunk des plus étrange et effrayante. Au fil du temps et comme une évidence, Elodie est devenue ma première véritable amitié en NZ. C’était un plaisir de se recroiser sur la route, et céder ensemble à des folies gourmandes. Merci à toi pour tous ces moments partagés, je sais qu’il y en aura d’autres !

C’est à la fin de ce premier roadtrip que j’ai eu l’occasion de racheter la voiture de THOMAS, notre binôme de choc. Merci à toi de m’avoir confié le plus fiable des carrosses, devenu ma maison pendant 10 mois.

L’aventure n’aurait pas été l’aventuuure sans le meilleur « shotgun » de tous les temps, HENRI. Reconnu également comme mon partenaire préféré des soirées les plus arrosées à Wanaka et des lendemains à lézarder sur les terrasses de cafés. Luger sur un versant enneigé, en plein cagnard estival, et face au majestueux Mont Cook, restera un moment fort de mon voyage. Je suis tellement heureuse de l’avoir partagé avec toi. Merci pour tes bonnes vibes (et tes connexions capilaires ;-)), on se revoit bientôt !

Un grand Merci à mes collègues et patrons à Wanaka pour leur confiance et leur humour sans fin, j’ai nommé Fay, Florine, Julie, Abbey, Annette, McKensie, Feng, Ella, Ada, Bim. Merci tout particulièrement à ma copine d’embuscade au pub ; Julie ! Récurer les bathroom du motel n’aurait pas été aussi passionnant sans tes folles anecdotes. Bonne route à toi !

Merci à mon super travelmate SIEGFRIED pour m’avoir supportée (dans tous les sens du terme) dans les randos les plus longues et périlleuses de ma vie de canard boiteux. Je retiendrai toujours nos débats entre têtus (le brasseur!) et le bain glacial dans le lac Wakatipu à Queenstown. A bientôt, d’un côté ou de l’autre de notre cher pays.

Les soirées autour du feu à la plage n’auraient pas été aussi passionnantes sans tous les copains -trop nombreux pour les citer- du freecamp le plus cool de l’univers, à Tasman Bay. Mention spéciale pour Fantille, Amélie et Baptiste, mon cher dernier voisin survivant à l’arrivée de l’hiver.

Le packing de kiwis est le travail le plus long et ennuyeux pour qui ne croise pas la route de coworkers extraordinaires devenus des copains de galère et d’afterworks… Merci JEAN-NICOLAS et merci PEGGY, pour nos dîners improvisés hautement gastronomiques dans la coloc la plus bizarre du bled. Je vous aime autant qu’il y a de kiwis dans les entrepôts de TBros !

Merci Jean-Nicolas pour toutes les folles et dangereuses escapades qui ont suivies, les karaokés sur les bons vieux sons des années 2000, les puzzles des jours de pluie, merci de m’avoir suivie dans les plans foireux, merci pour tes gateaux légendaires et pour tous les paquets de TimTam et Dominos pizzas engloutis sans culpabiliser. On se retrouve très bientôt pour de nouvelles sorties électroniques et vinicoles !

Les expériences les plus bizarres révèlent parfois de bonnes surprises. C’est ainsi, en coupant des brocolis pour une secte hindouiste, que j’ai croisé la route de CHLOÉ. Merci d’avoir partagé cette situation si drôle et les nombreux apéros bières-chocolat (et pauses pipi entre petites vessies) qui en ont découlé. Nos karmas sont définitivement foutus mais qu’est-ce qu’on aura ri… Une merveilleuse aventure à toi (et ma garde-robe), on se recroise au bercail !

Et, parce-qu’il faut bien passer le flambeau… Il n’y a pas de hasards, que des rendez-vous. Merci SELIM d’avoir osé accepter mon invitation pour Piha-paradise, pour les conversations spirituelles au coin du feu et de m’avoir défié pour un ultime bain salé improvisé au soleil couchant. De beaux derniers souvenirs inoubliables pour moi et un bel avant-goût d’une aventure qui ne fait que commencer pour toi. Profite de chaque instant, à un de ces jours je l’espère !

Une bonne route à Guénael et Valentin, les toulousains qui ont adopté ma petite voiture-maison. Le #vanlife va me manquer.

Un immense Merci à tous les kiwis croisés -trop nombreux pour les citer- pour leur hospitalité extraordinaire et exemplaire, plus particulièrement : Natalia et Nick (Wellington), Jason (Napier), Joseph et Hossein (Auckland), et enfin Antje et Pita (Piha).

Un grand Merci aussi à tous ceux qui m’ont suivie via les réseaux sociaux. Merci pour vos commentaires et messages privés qui m’ont fait plaisir et touché.

Je dois avouer que le coeur n’y est pas mais il est temps de retrouver mes racines… pour quelques temps. À très vite …dans la vraie vie !

PS : Le blog continue, j’ai encore beaucoup à raconter… 😉 Restez connectés !

2 commentaires

  • Annalena

    Waw, tant de souvenirs. Comme l’impression que tu as vécu 1000 vies en seulement 365 jours ! Bon courage pour le retour. De nouvelles aventures t’attendent !

  • Dorothée Wolff

    J’imagine l’état d’esprit dans lequel tu dois être. Cette merveilleuse expérience aura sans doute changé ta vision de la vie.. A toi les prochaines aventures ici ou ailleurs ! À bientôt j’espère 😘😘😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *